Excelsior 01 juin 2024


Une université flottante sur le transatlantique Princess-Alice

La mine reconstituée

Une des principales attractions de la grande exposition de Wembley est une mine, copie exacte des véritables exploitations charbonnières. Rien n'y manque : on voit en surface les hautes armatures métalliques dressées à l'entrée du puits. Des bennes réglementaires descendent les visiteurs jusqu'aux galeries étayées de boisages, labyrinthe où circulent en tous sens, sur l'écheveau emmêlé des rails étroits, les wagonnets traînés par d'authentiques petits chevaux de mines, des «pit ponies».

On a requis, entre autres, afin de donner la meilleure idée possible du travail accompli par ces braves petits animaux, un «pit pony » modèle, Wallace, qui depuis de longues années poursuit son humble labeur au fond des mines de North-Shield. Il s'est montré fort ahuri de l'honneur qui lui était fait. Quand on a mené pendant douze ans l'existence d'une taupe, on a perdu l'espoir et même le désir de revoir le soleil. Resigné à vivre et à mourir au fond de son trou noir, Wallace ne s'est pas vu sans alarme remonté au grand jour et il a résisté de toutes ses forces quand il s'est agi d'entrer dans Ie wagon qui devait le transporter à Wembley.

Une université flottante

Une université flottante vient d'être créée par un groupe d'Américains. Les promoteurs ont affrété un grand transatlantique, le Princesse Alice et l'ont aménagé en vue de transporter quatre cents étudiants, plus le corps professoral, le personnel du bord et l'équipage.

Aux cours théoriques qui se donneront en cours de route seront joints des cours de géographie, d'histoire, d'art, de botanique, etc. pratiques, ces derniers cours se donnant à chaque escale que fera le transatlantique transformé en université flottante.

Les cours seront chaque fois d'une année, englobant le tour du monde. La première croisière comporte des escales au Japon, en Chine, aux Indes, en Grèce, en Turquie, en Italie, en Algérie, en Tunisie, en Espagne, en Allemagne, en Hollande, en Scandinavie, en France et en Angleterre.


retour - back 01 juin 1924