La Justice 06 juillet 1924


Dans le Dauphiné, un village dévasté par une coulée de boue. Les évènements météorologiques se renouvellent... est-ce pour des raisons identiques ?

DANS LE DAUPHINÉ UN VILLAGE DÉVASTÉ PAR UNE COULÉE DE BOUE ET DE ROCHERS

C'est à 17 heures hier que la coulée de boue et de rochers descendant le torrent de Pontamafrey a ravagé une partie du village de Pontamafrey, emporté la gare et envahi les voies de chemin de fer et la route nationale.

On confirme qu'il n'y a aucun accident de personne; mais les dégâts matériels sont importants.

Les habitants de Pontamafrey avaient été alertés par ceux de Montpascal et de Mont-vernier. La coulée faite d'énormes rochers détachés de la montagne du Bonnet du Prêtre avait d'abord formé barrage; mais celui-ci se rompit et détermina l'accident.

Dès que l'alarme fut donnée, des équipes de travailleurs, les pompiers de Saint-Jean et des chasseurs du 13° bataillon accoururent et ne cessent depuis de travailler au rétablissement de la circulation. Les trains s’arrêtent aux gares de Saint-Avre et de Saint-Jean-de-Maurienne. Un passage pour les piétons a été établi au-dessus de la route obstruée. On espère que la circulation sera rétablie sur la route et la voie ferrée dans deux ou trois jours.

Le sous-préfet de Saint-Jean, le procureur et les autorités sont sur les lieux.


retour - back 06 juillet 1924